Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Une vie de Bridget
7 juin 2020

Nouvelles rencontres... Sois belle, bien sage et bla bla bla...

Voilà voilà... Je reprends du service, comme prévu... pas à fond à fond non plus, ni sans trop d'espoir, mais pour ouvrir des portes et m'occuper un peu de manière sympathique ;-) Je suis inscrite sur Happn, je regarde les profils et je "matche" de temps à autre.  J'ai eu des échanges avec 3 hommes depuis la semaine dernière.  Une rencontre vendredi, une autre prévue prochainement. Je ne rentre pas dans les détails, mais je m'étonne.

Je m'étonne de la manière de faire de certains.

Je m'étonne de mes réactions et de mon analyse.

 sois belle

Je me trouve face à des hommes qui se permettent à la 1ere conversation de te faire comprendre que c'est leur enfant avant tout, que tu vas devoir être patiente ("mise en attente") une semaine sur deux, sans broncher (bon, on n'est quand même pas idiotes : quand un homme a un enfant, on sait bien comment ça se passe, on n'a peut-être pas besoin de la piqûre de rappel qui pour le coup, paraît un peu "forcenée"...).

Je me trouve face à des hommes qui, aussi, te demandent quel est ton look vestimentaire (des fois que tu serais crado...), plutôt que les activités que tu aimes, tes projets de carrière ou de vie, pour t'expliquer dans la foulée qu'ils aiment les femmes, non pas féminines mais "sexy", et que si tu portes une robe, des talons et des bas, tu auras toutes tes chances ! D'autant que toutes les copines qu'ils ont eues portaient toujours des tenues sexy quand ils sortaient avec leurs "potes"... (C'est important, que les potes voient la copine de Monsieur en tenue sexy...!). 

Je me trouve face à des hommes qui se permettent également de t'embrasser au premier soir pour vite vite, te proposer de les accompagner au pieu. (Alors que parfois, t'as même pas eu le temps de savoir si le mec, il te plait vraiment !) Parce que, pour lui, c'est bien normal : vu qu'ils t'ont payé un verre et deux tapas, tu devrais accepter le bisou langoureux sur le parking, avec la main au cul qui va avec, et l'atterrissage dans le lit de Monsieur dans la demi-heure qui suit. Ce n'est évidemment pas dit ainsi, mais tellement pensé fortement....... Sinon quoi? pareillement, tu n'auras pas ta "chance" ... Mieux encore, le gars te questionne "mais pourquoi pas? t'as un probleme?" (pas forcément dit dans ces termes, mais à nouveau tellement pensé !!). Et c'est pas faute de leur avoir pour autant expliqué au départ que tu aimes bien prendre ton temps, faire connaissance et faire les choses bien, même si tu ne cherches pas à te marier et faire des gosses. 

Je passe sur celui qui me sort qu'il adore les femmes jalouses et possessives... J'en suis béate. Soit il a un problème (goût du conflictuel? basse estime de lui-même? probleme d'égo?), soit c'était un test. Dans les deux cas, je trouve cela étrange, mais why not. Chacun ses besoins, et son histoire, n'est ce pas?

Et sur ceux qui prétendent être honnêtes et chercher une relation long terme (même quand on ne leur en demande pas autant !), mais qui continuent de se connecter sur l'appli des semaines après avoir entamé qch avec toi... Tellement vécu! (et ça concerne déjà le dernier en date !).

 

Donc en gros, je conclus après ces quelques échanges et rencontres que je n'ai aucune chance si je ne porte pas au quotidien des tenues ultra sexy, si je ne couche pas le premier soir, et si je ne suis pas une chieuse née.

Je conclus aussi que si, par contre, j'ouvre ma bouche pour dire ce dont j'ai envie, ce que j'aimerais partager ou faire, ou ce dont j'ai besoin, je ne "coche pas les cases". 

Avec ce sentiment d'être considérée comme une femme-objet, un pur produit de consommation, qui doit "correspondre"  tout de suite aux attentes, au risque de me retrouver larguée au SAV sous peu.

 

Ca nous demande d'être solide, et lucide, ces rencontres-là, les filles ! Se faire "traiter" ainsi n'est vraiment pas agréable et ne correspond pas à MES attentes. Et aux attentes de toute femme qui se respecte, il me semble... Il ne serait donc pas normal de simplement avoir envie de faire connaissance, de créer un lien par la conversation et le partage d'activités, et de laisser venir les choses spontanément, naturellement, et surtout sans rien CONDITIONNER de manière plus ou moins directe, sans chercher à changer l'autre d'emblée, plutôt que de le/la connaître.

Ou même d'avoir un gros coup de coeur réciproque et de se laisser aller, sans délais, de manière assumée et non calculée, mais sans conditions. 

Parce que je ne dis pas qu'il faut prendre 3 mois pour "conclure" (comme dirait Jean Claude Duss !). Ni même qu'il ne faut pas coucher le premier soir. Ces décisions sont propres à chacun, et à chaque rencontre. Je pense qu'il convient de respecter le rythme de chacun et de laisser venir ce "feeling", et que ce feeling doit être partagé. Vous savez, ce petit truc qui vient à un moment inattendu, parfois très fort, parfois très tôt, parfois plus tard, mais qui n'est pas lié à des "critères" ou des "conditions" quelconques.

Enfin, je ne dis pas que les intentions de ces messieurs sont volontairement néfastes ou malhonnêtes. Ils peuvent être adorables, amusants et gentils tout plein (et justement, c'est pour cela que nous plongeons). Mais cette manière de fonctionner, souvent inconsciente de leur part, reste un SIGNE qu'il faut prendre en compte dans notre manière de nous investir, pour nous faire respecter. Le "méfie-toi"... Il nous reste alors deux solutions : fuir immédiatement, ou essayer, tout en restant vigilante. 

Cette deuxième option nécessite une certaine force. 

Quelle femme est aujourd'hui capable, et ce, dès les premiers jours, de dire NON aux demandes de ces messieurs, d'être "sexy" , gentille, patiente ou je ne sais quoi encore, avant même d'avoir pu être elle-même et de voir ce qu'elle pourrait améliorer qui lui ferait plaisir ?

Quelle femme est capable de réaliser que PERSONNE n'a à coller aux attentes de l'autre, et que CHACUN doit s'accepter et s'apprécier tel qu'il/elle est ? (l'idée étant justement de faire connaissance pour voir ce que tu ressens, et si "ça colle")

Quelle femme accepterait ce "Sois femme, et tais toi... Sois juste la femme que je souhaite que tu sois", plutôt que d'être invitée à se montrer telle qu'elle est, avec sa personnalité, ses tenues vestimentaires de prédilection, ses émotions et ses besoins?

Et surtout, quelle femme  est en mesure de se dire : "Qu'est ce qui me plait, chez lui?" plutôt que "Que dois-je faire pour lui plaire?" et de remettre un homme en place lorsque justement il lui fait entendre qu'elle doit faire çi ou ça si elle veut obtenir de l'attention de sa part ? Ne serait-ce pas plutôt à lui de se demander comment il pourrait la séduire, de s'intéresser à ce qui lui plairait, à ELLE plutôt que d'arriver avec ses "MOI/JE" ? 

 

J'en suis là. 45 ans. J'y ai mis du temps, mais j'en suis là. Aujourd'hui, je refuse d'être celle qui accepte qu'on lui mette des conditions d'emblée, qu'on ne lui demande pas ce qu'elle veut, ce qu'elle aime, ce qu'elle souhaite partager, qui elle est. Je refuse d'être celle dont on ignore l'histoire, les envies et besoins, et ce dès le départ !

Ca me rappelle celui que j'avais rencontré y'a 4 ans environ, qui m'avait sorti le grand jeu tout un temps, puis finalement annoncé (après la nuit d'amour einh, sinon c'est pas rigolo !) qu'il ne serait jamais disponible avant 22h parce qu'il avait son petit, et MEME quand il n'avait pas son petit, parce que son ex l'épiait et menaçait de lui prendre la garde (?!?!). Il m'avait proposé de venir le voir chez lui, le soir, une fois le gosse couché, et il n'était pas possible de faire quoique ce soit d'autre ensemble (pas de restaurants, de coucher de soleil, de pique-nique même...). C'était ça ou rien..... Je n'y suis pas retournée.

 

J'ai appris, avec l'experience que lorsqu'un homme ne vous parle que de lui, de ses envies (voire de ses ex !), de ses soucis aussi, lorsqu'il ne vous pose aucune question sur VOUS, sur vos projets et vos goûts, c'est un échec annoncé : vous avez alors affaire à un être parfaitement égoiste, si ce n'est narcissique, voire fortement perturbé, qui vous mettra "en attente" (sous prétexte qu'il a un enfant), qui vous culpabilisera de n'être pas patiente ou de ne pas suivre les règles qu'il avait annoncées dès le départ (et que vous aviez implicitement acceptées, et dont il n'a jamais vraiment demandé non plus si elles vous convenaient !), qui vous utilisera comme faire-valoir (dans le cas de celui qui veut contrôler votre apparence), qui vous fera, en fait, galoper en permanence. L'éternel insatisfait, égoiste, qui vous installera dans une relation à sens unique. Une relation où jamais lui, ne prendra en compte votre ressenti, fera attention aux mots qu'il choisit, aux idées qu'il propose, et à la manière dont vous vous sentez. Une relation où vous devrez toujours vous adapter, plutôt que d'être acceptée telle que vous êtes, et où vous serez celle qui s'investira pour que cela fonctionne, par peur de la solitude, de l'échec, de l'abandon, celle qui s'investira sans jamais avoir de réel retour, ou bien seulement des bribes ! Ces petites miettes qu'il donnera de temps à autre pour vous faire rester, quand vous aurez envie de partir. Jusqu'au jour où, LUI, trouvera quelqu'un d'autre...

Ce n'est pas par hasard qu'ils arrivent sur leurs grands chevaux, ces gars-là, avec celles qui ont ces peurs (qui ne sont pas une plaie !). Soit on se respecte et on refuse cela dès le départ, et on change le cours de sa vie et le schéma de ses relations. Soit on accepte, parce qu'il est beau, il est rigolo, il est gentil, ou toute autre excuse d'ailleurs, et on s'engage ENCORE dans un truc ultra bancal qui génèrera des frustrations et finira encore en eau de boudin.

 

Du coup, le rencard de vendredi, qui n'a finalement aucune autre conversation que le "moi j'aime", "moi je veux", et qui ne m'a à aucun moment parlé de MOI (ou si peu !), [ parce qu'il n'en a en fait rien à foutre de MOI ! ] pour finir par tenter le rapprochement très très très proche (qu'il n'a pas obtenu...), et bien il n'aura pas de mes nouvelles. Nous avons échangé hier, et il s'est permis, déjà, EN PLUS, de me mettre en attente, de ne pas me fixer d'échéance, ou de me rappeler ce que je pourrais faire pour LUI plaire... J'ai ressenti, vous savez, ce pincement dans le ventre, parce que j'ai SENTI le coup venir... Parce que notre intuition, notre corps, parlent, et que j'ai appris à accueillir ces émotions, et à faire attention à ces signes !

ECOUTONS-NOUS !!!

Bref, démarrer comme ça, dans ces conditions, avec ce genre de personnage (sympathique et amusant au demeurant, mais hors des clous par rapport à mes attentes, et par rapport à ce que j'estime être la base d'une relation basée sur le respect et l'échange), ne m'intéresse pas. Je préfère ouvrir d'autres portes... toutes bancales qu'elles soient (pas évident avec les sites internet !). Advienne que pourra !

 

J'espère que cet écrit permettra à certaines de mieux comprendre certaines choses et se protéger. J'ai le sentiment d'être capable de le faire, personnellement, en tout cas cette fois-ci, j'ai réussi... et ça fait du bien de reprendre en main son destin ;-) 

 

sois toi

 

 

 

 

 

Publicité
Publicité
Commentaires
Une vie de Bridget
  • Bridget, ce n'est pas mon prénom... Une Bridget, c'est une Pôôôvre trente/quarantenaire célibataire sans enfant... En galère avec les hommes (...). Panorama de mes expériences, réflexions, et de mes plus honteuses bêtises...--> c'est par ici !
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Publicité
Abonnez vous à ma newsletter !
Newsletter
15 abonnés
Vous cherchez quelque chose de particulier?
Suivez-moi sur Facebook !
Archives
Visiteurs
Depuis la création 295 904
Publicité