Cinq mois sans bloguer.
Sans faire de rencontre.
Sans même chercher à provoquer le hasard autrement que via les sites.

Moi. Rien que moi.

Le dernier échec fut tellement retentissant, décevant, que même si je n'avais pas grand chose à me reprocher, et que j'avais fait tout ça que j'ai pu avec une cause perdue d'avance, la conviction que l'amour et moi, ça ne fonctionne pas,  est plus forte que jamais.

Alors, à quoi bon ?!

J'ai repris ma vie, ma routine, ma route solitaire mais tranquille. Oh! ce que j'apprécie la tranquillité, avoir l'esprit libre et au calme. La sérénité. Pas de questionnements.

2016 est arrivée...
Je me sens vidée de désir, de féminité, à mesure que le temps passe.
Blasée, je n'ai pas envie de rester plongée dans le négatif. J'ai envie, besoin de croire, en moi au moins, si ce n'est pas aux hommes.

J'ai réactivé mon compte sur co-parents. Allez ! Les hommes, ça marchera jamais... Mais un enfant, je ne passerai pas à côté à cause de tous ces instables qui croisent systématiquement ma route.
Faire cet enfant avant qu'il ne soit trop tard.
Trouver un géniteur volontaire. Et basta.

J'ai payé pour pouvoir lire mes messages... finalement, c'est peu rentable.. La plupart sont loin, les profils sont assez particuliers, les situations compliquées... Je veux pas que ce soit compliqué ! Je fais quoi si papa de bébé chéri vit à 300 km, et est déjà co-parent trois fois ?!

Et pourtant ce soir, j'ai reçu un message touchant... Qui m'a peut-être reboostée...
Ce galant co-papa dans l'âme me demande comment j'ai pu "passer entre les mailles du filet", et ne pas me voir passer la bague au doigt.

Réflexion...

Emotion...

Oui. Comment ? Pourquoi ?

J'ai trop d'éducation ? d'attentes ? de caractère ? de gras sur le ventre ? d'indépendance ? de gentillesse et de dévotion ?

C'est quoi, le hic ?!

La question revient toujours... On s'étonne dans mon entourage amical et professionnel...On me console dans mon entourage familial. On évite soigneusement de me demander si je fréquente quelqu'un maintenant... Juste histoire de ne pas remuer le couteau...

Ou bien parce que c'est une évidence. Je suis et resterai seule, même si j'arriverai toujours à trouver un petit ami de temps à autre...

C'est ainsi!

Je suis devenue la pro du célibat. Et des sites de rencontres. A tel point que je serai bientôt publiée dans le super magazine Biba ! yeah !!!!

Ça, c'est de la news sympa !!!

Pour la suite... je réfléchis à retester un site... parce que ce serait un vrai échec d'en rester là. Retourner mais en faisant autrement. Encore davantage de tri ! Et en changeant de site...

Il y a "le parfait gentleman" qui est nouveau et qui malgré l'intitulé trop idéaliste et prometteur pour être actuel, mérite peut-être d'être expérimenté !

Vous en pensez quoi ?!