Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Une vie de Bridget
27 janvier 2015

Et quand l'horloge tourne....

Etre célibataire long terme à l'approche de la quarantaine, c'est devoir gérer ces échecs cuisants liés aux difficultés de notre âge mais aussi de la conjoncture sociologique et psychologique actuelle, on dira. Mais c'est aussi, gérer progressivement des frustrations de plus en plus grandissantes quant à la maternité... gérer ce besoin de bébé que l'on n'a pas encore pu assouvir, faute de partenaire stable et satisfaisant...

Et ce n'est pas la plus mince affaire...

Alors voilà... depuis un an, et surtout ces derniers temps, je pense au temps qui passe, et à l'horloge qui tourne...

medium_medium_HORLOGE

J'ai toujours été bien occupée, et toujours cru que je finirais par trouver une âme soeur...

Mais toutes ces récentes deceptions m'ont amenée à finalement penser que je ne trouverai pas d'âme soeur, ni même de gars potentiellement apte à me convenir ne serait-ce qu'un tout petit peu, pour envisager une vie de couple et la construction ensemble d'un foyer. J'avoue : je n'y crois plus du tout. Je me dis que c'est bien trop compliqué... qu'ils ont tous leurs bagages, et qu'avec les miens, il est délicat de monter dans un nouveau train sans que le wagon de ces bagages ne se détache...

Je suis résignée à ne pas vivre avec un homme.  Après tout, ce n'est pas aisé, et nous sommes si différents.

Mais je ne suis pas pour autant résignée à ne pas avoir d'enfant... et ça me désespère de devoir attendre sur un homme pour devenir maman, pour accomplir ma mission de femme, pour laisser qch de moi, derrière moi, donner un sens à mon existence, avoir qq qui m'aime de maniere inconditionnelle, et que j'aimerai moi aussi de manière inconditionnelle, et très puissante. Pourquoi faudrait il trouver l'amour pour avoir le droit de jouer ce rôle pour lequel nous sommes conditionnées et programmées? Pourquoi les femmes comme moi, qui n'ont pas eu de bonne passe, de chance, d'opportunités, pour construire un foyer, devraient elles passer à côté du bonheur d'être maman?

Alors voilà que j'envisage toutes les solutions...voilà que mon entourage se met à envisager toutes les solutions pour moi... car le sujet revient de plus en plus souvent dans les conversations que je peux avoir avec mes proches... de leur pleine initiative d'ailleurs (ils semblent aussi, voire plus, inquiets que moi !)

Bref, me voilà à 40 ans tout pile... je n'ai plus beaucoup de temps... il faut se décider... oui, mais comment?

-Tout d'abord, je n'ai qu'à me trouver un gars, un chic type, bien sympa, prêt à construire, et me lancer... indépendamment du reste, sans trop réfléchir, peu importe si l'on se sépare dans 12 mois, ou 16... En fait, il s'agirait de se lancer dans un truc que je saurais déjà moyen, et "me forcer" pendant plusieurs mois, jusqu'à bébé...pour avoir un semblant de couple, et ensuite un papa pour mon enfant.

Oui, mais... je ne sais pas faire semblant... je suis trop entiere... trop vraie...

Oui, mais... je ne trouve meme pas de chic type avec qui j'aurais envie de faire semblant et de me forcer un peu  (c'est dire sur quoi je tombe... lol)

-Option 2 : trouver un salopiaud qui n'aura qu'une envie, me sauter... dont je deviendrai peut etre meme le plan cul, la sex friend, et hop... accident ! Baby's coming... Facile !!!

Oui, mais... il faudrait lui mentir? lui faire croire que je prends la pilule? le coincer?

Oui, mais...je ne sais pas mentir... je suis trop entiere... trop vraie... et je tiens à garder ma conscience pour moi... toute ma vie !

-Autre possibilité? trouver un salopiaud dont je ne deviendrai meme pas la sex friend ou le plan cul... juste un type d'un soir... et puis disparaitre... et puis compter sur la nature pour filer le petit coup de main (essayer de calculer que ce rdv sexuel se fasse en pleine ovulation , alors !). Et paf, baby's coming... et moi becoming maman solo... sans que Monsieur soit meme au courant , puisqu'il sera sorti de ma vie aussi vite qu'il y sera entré.

Oui, mais... je dirai quoi à l'enfant sur son papa? et sur sa maman? je devrai vivre avec ce poids toute ma vie? comment se construira un enfant qui sait que son papa erre dans la nature, qu'il n'est pas au courant , et que sa maman l'a coincé? quelle stabilité emotionnelle et psychique lui permettrais-je d'avoir dans pareil contexte?

Le-mystere-des-graines-a-bebe

De toute évidence, faire un bébé en vrai avec qq, de manière plus ou moins calculée, ce n'est pas possible... juste parce que c'est calculé, et donc malsain.  Alors, il me reste quoi?

-Concevoir un bébé vraiment toute seule : FIV ou IAD = fecondation in vitro ou insémination artificielle avec donneur. Je vais dans une clinique, je paye un gros chèque, on m'assiste médicalement, et hop... je tombe enceinte... A mon age, j'ai quand meme tout juste 30% de réussite...  et si cela ne fonctionne pas, il faut ressortir un autre gros chèque...jusqu'à ce que cela fonctionne. Pas de mensonge ! Tout peut être clair, et expliqué à bébé une fois ado et apte à comprendre... Maman te voulait, Maman a reçu le sperme d'un donneur qu'elle ne connait pas. Maman t'aimait dejà tellement. Maman a tout fait pour t'avoir. De quoi faire en sorte que l'enfant ne m'en veuille jamais, et m'aime fort fort fort, sans se dire que je suis une menteuse, une calculatrice qui l'a privé de son papa et qui les a trahis tous les deux...

Insemination-artificielle-comment-lui-dire_visuel_article2

Oui, mais... il faut trouver le(s) gros cheque(s) sans garantie de résultat

Oui, mais... il n'y aura pas du tout de papa... du tout du tout... (même si cela vaut mieux qu'un papa imposé ou ignoré, un mensonge pour la vie, et tout ce que les options précédentes impliquaient...).

Et d'en vouloir aussi au systeme français... parce que j'ai omis de le préciser mais ce genre d'interventions ne peut avoir lieu qu'en Espagne, en Belgique ou au Maroc. Et oui ! la procréation assistée, qu'on parle actuellement d'autoriser aux couples homosexuels, est interdite pour les femmes célibataires en France ! Donc pas de remboursement possible, et en plus, il faut ajouter les frais d'un trajet et hébergement à l'étranger pour pouvoir avoir simplement le droit d'être ce que la nature veut que nous soyions : une maman.

Depuis que je m'informe sur le sujet,  je suis révoltée, vraiment : Je trouve ces lois débiles, INJUSTES ... et INJUSTIFIEES ! Je n'ai rien contre les homos. Mais en quoi seraient ils plus aptes qu'une femme seule à avoir un enfant? Pourquoi les aider, eux, et pas nous, tout cela parce que nous n'avons pas eu la chance de rencontrer un chic type avec qui fonder un foyer?

Ces lois partent du principe qu'on devrait respecter le schéma familial classique "papa maman", je suppose. Mais alors, pourquoi un couple d'homos pourrait avoir un enfant, dans ce cas?

Pourquoi une femme seule serait moins en mesure qu'un couple classique, un couple de divorcés ou un couple d'homos, de s'occuper d'un enfant convenablement? Cela me désespère... vive la France !

-Autre possibilité : trouver un pote (homo !!) et lui demander un coup de main, un don... "viens on fait un bébé"... et apres, il pourra choisir s'il veut ou pas jouer son rôle de papa, s'il veut payer une pension, suivre tout cela, ou juste me rendre service et disparaitre. S'il veut exister pour l'enfant ou pas... fixer des règles quoi !

horloge-biologique

Pas mal comme idée... et c'est même possible avec un pote qui ne serait pas homo, d'ailleurs. Et j'ai quelques potes avec qui j'aurais pu parler de cela... mais j'ai bien tâté le terrain avec quelques uns... Quel homme acceptera de faire un enfant à une femme pour lui rendre service? de vivre en sachant qu'il a un enfant quelque part, qu'il ne voit pas, n'assume pas, ne connait pas? ou au contraire de s'engager d'emblée dans un truc à deux, sans amour, sans couple, sans le contexte adéquat? Meme les pires connards que j'ai rencontrés et qui étaient pour la plupart instables, n'auraient pas accepté cela... Cela me parait carrément impossible, aujourd'hui, de trouver un homme qui serait prêt à cela... d'ailleurs, je n'y arrive pas...

-Cela me permet d'enchainer sur la possibilité suivante : faire une rencontre ciblée pour faire un enfant. J'ai eu récemment la surprise de découvrir qu'il existe des sites de rencontres pour faire des enfants... pour ceux qui veulent concevoir  un bébé quoi... Sympa comme concept, je me suis d'ailleurs inscrite sur l'un d'eux. Mais bon... si l'inscription est gratuite, je dois payer pour pouvoir lire les quelques 10 mails dejà reçus en deux jours... ça enchaine, dites moi ! Et là, c'est du droit au but... les hommes se présentent simplement, et présentent leurs qualités financieres, médicales et paternelles, pour nous attirer dans leur antre. C'est assez amusant, et étrange, comme concept... et j'ai aussi du mal à croire que je pourrais tomber sur qq de tout à fait équilibré sur ce genre de sites... franchement... vous imaginez ça, vous, mettre une petite annonce pour trouver quelqu'un pour faire un bébé???? et pourtant, ces sites et forums existent bien, et les candidats sont nombreux ! A suivre...

-Je me suis enfin intéressée de près à une derniere option : l'adoption. Après tout, j'ai une situation , l'envie d'être maman, et la perspective de sortir un petit être abandonné de sa fatale misère m'aurait vraiment fait très plaisir, et donné encore plus de sens à ma démarche...

Fotolia_32446204_XS

J'ai donc bien fouillé le net, et fini par comprendre que l'adoption en France était bien trop complexe et éprouvante... Finalement, cela semble plus aisé d'adopter à Haiti ou au Mali. Ces pays autorisent l'adoption par une mere celibataire de 40 ans, ce qui n'est pas le cas de tous les pays, et ont plus d'enfants disponibles à l'adoption. Chaque année environ 70 enfants sont adoptés par des français dans ces pays (et oui, à peine !!! Mais c'est pourtant le score max.que j'ai trouvé.... c'est désolant, n'est ce pas?!).

Hormis ces statistiques déprimantes, j'ai lu des témoignages tout aussi décourageants, de femmes en attente depuis des années, devant lutter contre l'administration, menant un parcours du combattant pour obtenir tous les droits, les papiers, et convaincre de leur potentiel maternel... fatiguées, et toujours seules à attendre... (mais bon sang, avec tous les enfants malheureux qui ont besoin d'être placés rapidement, pourquoi est ce qu'on nous fait ch...à ce point???!!!).

Le coup fatal me fut porté lorsque j'ai lu le prix de toutes ces demarches : entre les frais d'avocat, les papiers, les déplacements au pays pour choisir l'enfant puis revenir le chercher, cela coûterait entre 5000 et 10000 euros selon le pays... avec quelques années d'attente... beaucoup d'energie dépensée, et de comptes rendus (entretiens, tests, etc.).

J'aurais pu tout supporter... meme les entretiens psy tous les mois et la surcharge administrative... meme l'attente, allez.. mais hélas, je ne peux pas financièrement supporter pareille somme. Et pourtant j'ai un métier stable et sûr... D'aucuns penseront que je ne suis pas en mesure d'avoir un enfant si je ne trouve pas l'argent pour cela... mais entre sortir pareilles sommes d'un coup, et s'en sortir au quotidien, il y a un pas. Comme 99% des français, je survis ou je vis au jour le jour, au mois le mois, et j'epergne très peu, faute de salaire et de contexte suffisants... Mais la société , qui crée du chômeur et de la misère, estime que seuls les riches peuvent adopter un enfant. On en reste là.

 

Voilà je crois que j'ai fait le tour... comme vous le voyez, ça bout... ça fuse...ça flippe... je n'ai pas de solution... tout est compliqué, et difficile... il y a toujours un hic... je reste donc sur ma faim... et vais peut être plutôt tâcher de me convaincre que je peux vivre sans devenir maman, et que je ne finirai pas toute seule dans mon appartement ou dans le fauteuil du coin du salon d'une maison de retraite merdique, sans pouvoir rien transmettre et laisser à personne de ma vie.

 

Publicité
Publicité
Commentaires
Une vie de Bridget
  • Bridget, ce n'est pas mon prénom... Une Bridget, c'est une Pôôôvre trente/quarantenaire célibataire sans enfant... En galère avec les hommes (...). Panorama de mes expériences, réflexions, et de mes plus honteuses bêtises...--> c'est par ici !
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Publicité
Abonnez vous à ma newsletter !
Newsletter
15 abonnés
Vous cherchez quelque chose de particulier?
Suivez-moi sur Facebook !
Archives
Visiteurs
Depuis la création 295 904
Publicité